Incendie à l’EGEE des enfants à Goma – il y a urgence

Il est 13h30 le 1er août 2017, jour de fête des parents, quand un incendie s’improvise et ravage l’EGEE (Etablissement de Garde et d’Education de l’Etat) de Goma, qui héberge les enfants en conflit avec la loi Locaux de l'EGEE et du tribunal pour enfants et le Tribunal pour Enfants. Les enfants sont derrière les barreaux. C’est l’horreur ! Heureusement que l’encadreur de garde a vite ouvert : tous les enfants sont sortis sains et saufs.

« J’ai appelé pour le secours des camions anti-incendie, sans succès. Celui de la Monusco est arrivé plus d’une heure après. Tout était déjà en cendre. J’ai regardé impuissamment le feu consumer tout : le bâtiment, cellule par cellule, mon bureau, tous les biens et dossiers des enfants. Si le secours était venu à temps, le feu aurait été maîtrisé » dit tristement Wilfried SUMAILI, Président du Tribunal pour enfants.

« Nous avons tout perdu, rien n’a été sauvé. Les enfants rescapés totalement démunisDans le nouveau local de la prison, les enfants n’ont rien, pas d’habits, pas de souliers. Ils dorment sur le plancher sans matelas ni couverture, et il fait très froid, ils risquent de tomber malade. Regarde celui-là qui porte un sac (emballage de riz) comme chemise, d’autres sont sans souliers. Il faut aider ces enfants, SVP », lance Mr Victor SUPIRA, le directeur de l’EGEE.

Aide d’urgence aux enfants

Parmi ceux qui ont écouté cet appel, Children’s Voice a fait un don des matelas et couvertures. C’est une action d’urgence pour protéger ces enfants du froid, dit Christine Musaidizi, Directrice de Children’s Voice, qui mène des actions pour aider les Notre don de matelas et couverturesenfants en conflit avec la loi depuis 2004 (exemple « Des familles comme alternative« ).

Parmi les pertes dans cet incendie, il y a des machines et équipements que Children’s Voice avait donné après son action de formation professionnelle des enfants et jeunes en couture et coiffure, avec l’appui de War Child et CODESPA de 2014 à 2016.

Appel aux dons

Il y a aujourd’hui urgence pour reconstruire des conditions d’accueil sécuritaires et dignes à l’EGEE pour ces nombreux enfants  privés de liberté. C’est pourquoi nous lançons un appel aux dons et nous espérons recevoir d’autres fonds pour poursuivre ensuite notre mission d’éducation.

Par : Bonheur Habimana, Chargé du projet « Right to Change » – Appui aux enfants en conflit avec la loi, Children’s Voice

Prise en charge en maternelle

Les orphelins et enfants vulnérables (OEV) sont nombreux à la périphérie de Kibati qui est dépourvue d’écoles maternelles. De très petits enfants passent des journées entières à déambuler, à mendier et à se faire exploiter dans et autour de la ville de Goma. Quelques-uns sont même enlevés, peu sont retrouvés. Continuer la lecture de Prise en charge en maternelle

Scolarisation sous protection

La scolarisation des OEV (orphelins et enfants vulnérables) est difficile. Ils sont marginalisés et humiliés, exclus de l’école pour le fait de n’avoir pas payé les  frais scolaires, suite à la perte d’un ou de deux parents, ou encore suite à la pauvreté du parent survivant. Continuer la lecture de Scolarisation sous protection

Éducation communautaire

En collaboration avec les structures communautaires qu’il appuie, le personnel de Children’s Voice réalise des actions de sensibilisation de masse et des forums de discussion avec les familles d’accueil d’OEV (Orphelins et enfants vulnérables, acronyme humanitaire) afin de les amener à  améliorer la prise en charge et la protection des enfants placés sous leur protection ou tutelle. Continuer la lecture de Éducation communautaire