Animation des enfants

Nos bénéficiaires

Nos bénéficiaires directs sont les enfants pauvres, vulnérables et  victimes des violences. Pour la prévention de ces violences et pour aider durablement les enfants, nos actions ciblent aussi les femmes, les autorités et la société civile, c’est-à-dire toute la communauté.

Les enfants en situation  difficile

7 enfants en attente
Sept enfants attentifs

La pauvreté, l’analphabétisme et des pratiques cultuelles rétrogrades ne favorisent pas la mise en œuvre des politiques de régulation des naissances et la scolarisation des enfants. La connaissance insuffisante des droits de l’enfant par la communauté et les acteurs judiciaires est un handicap au respect et à l’amélioration de la vie des enfants.

Les jeunes déscolarisés

Beaucoup de jeunes ont du mal à s’intégrer dans la vie professionnelle active. Le manque de qualification professionnelle et les difficultés d’ordre financier et matériel sont autant des facteurs qui précarisent leur situation. Dans le but de réduire le risque de perversion des jeunes, de vagabondage, et d’enrôlement d’enfants dans les forces et groupes armés, Children’s Voice organise à leur bénéfice des formations en métiers.

Les femmes

Soutien aux associations de femmes
Réunion des femmes membres des groupes solidaires AGR (Activités génératrices de revenus)

Les femmes occupent en effet une place de choix dans la société africaine et congolaise en particulier. Elles sont incontournables dans le développement socio-économique du ménage. Or, elles sont confrontées à d’énormes problèmes qui enfreignent leur épanouissement. Ces difficultés sont surtout d’origine socioculturelle, enracinées par des mythes et pratiques traditionnelles néfastes.

Parmi les conséquences négatives, nous pouvons citer la fameuse problématique des violences basées sur le genre, causant mariages précoces et forcés, taux élevé d’analphabétisme et d’abandons scolaires, très faible notion de planification familiale, faible accès aux soins de santé primaire de qualité et au microcrédit, etc.

Les autorités

Le maire de Goma, M. Kubuya Ndoole Naso, et Christine Musaidizi
Le maire de Goma, M. Kubuya Ndoole Naso, et Christine Musaidizi

Elles représentent le pouvoir de l’État. Notre rôle est de les appuyer, leur proposer des (nouvelles) stratégies et pistes de solutions aux problèmes de la communauté en associant les acteurs communautaires locaux. Cette approche favorise des décisions et des actions concertées auxquelles adhèrent et que s’approprient les communautés locales en évitant alors de toujours tenir pour coupables les autorités. L’implication des autorités dans notre travail les amène à palper du doigt les difficultés de la communauté. Cela les stimule et les pousse à résoudre certains problèmes.

(Sur la photo : visitant un stand de mécanique au centre Virunga lors de la célébration du 8e anniversaire de la création de Children’s Voice, le Maire de Goma exprime sa satisfaction et nous encourage dans notre travail d’appui à la formation et à la réinsertion socioprofessionnelle des jeunes).

La communauté

Forum de discussion
Forum de discussion à Komanda, Ituri

La succession de guerres, l’instabilité politique et économique a détruit les tissus familiaux et a fragilisé la situation de la population. L’ignorance est un frein au développement solide d’un peuple. Les droits de l’enfant et de la femme doivent être suffisamment vulgarisés pour être respectés. Nous travaillons avec les communautés locales afin de les amener et les encourager à progresser par elles-mêmes, pour elles-mêmes et à partir d’elles-mêmes.

Commentaire