Incendie à l’EGEE des enfants à Goma – il y a urgence

Il est 13h30 le 1er août 2017, jour de fête des parents, quand un incendie s’improvise et ravage l’EGEE (Etablissement de Garde et d’Education de l’Etat) de Goma, qui héberge les enfants en conflit avec la loi Locaux de l'EGEE et du tribunal pour enfants et le Tribunal pour Enfants. Les enfants sont derrière les barreaux. C’est l’horreur ! Heureusement que l’encadreur de garde a vite ouvert : tous les enfants sont sortis sains et saufs.

« J’ai appelé pour le secours des camions anti-incendie, sans succès. Celui de la Monusco est arrivé plus d’une heure après. Tout était déjà en cendre. J’ai regardé impuissamment le feu consumer tout : le bâtiment, cellule par cellule, mon bureau, tous les biens et dossiers des enfants. Si le secours était venu à temps, le feu aurait été maîtrisé » dit tristement Wilfried SUMAILI, Président du Tribunal pour enfants.

« Nous avons tout perdu, rien n’a été sauvé. Les enfants rescapés totalement démunisDans le nouveau local de la prison, les enfants n’ont rien, pas d’habits, pas de souliers. Ils dorment sur le plancher sans matelas ni couverture, et il fait très froid, ils risquent de tomber malade. Regarde celui-là qui porte un sac (emballage de riz) comme chemise, d’autres sont sans souliers. Il faut aider ces enfants, SVP », lance Mr Victor SUPIRA, le directeur de l’EGEE.

Aide d’urgence aux enfants

Parmi ceux qui ont écouté cet appel, Children’s Voice a fait un don des matelas et couvertures. C’est une action d’urgence pour protéger ces enfants du froid, dit Christine Musaidizi, Directrice de Children’s Voice, qui mène des actions pour aider les Notre don de matelas et couverturesenfants en conflit avec la loi depuis 2004 (exemple « Des familles comme alternative« ).

Parmi les pertes dans cet incendie, il y a des machines et équipements que Children’s Voice avait donné après son action de formation professionnelle des enfants et jeunes en couture et coiffure, avec l’appui de War Child et CODESPA de 2014 à 2016.

Appel aux dons

Il y a aujourd’hui urgence pour reconstruire des conditions d’accueil sécuritaires et dignes à l’EGEE pour ces nombreux enfants  privés de liberté. C’est pourquoi nous lançons un appel aux dons et nous espérons recevoir d’autres fonds pour poursuivre ensuite notre mission d’éducation.

Par : Bonheur Habimana, Chargé du projet « Right to Change » – Appui aux enfants en conflit avec la loi, Children’s Voice

Le combat d’une enfant pour se reconstruire

« Maintenant je dois affronter la vie. Pleurer n’a jamais été une solution. Je dois regarder de l’avant. Ce qui m’est arrivé est passé ; je dois me battre pour que ca ne détruise pas mon avenir. J’ai eu la chance d’être accueillie et soigner dans ce centre » a lancé Vumi, une jeune fille de 15 ans dans un forum des jeunes tenu au centre Children’s Voice Virunga à Goma. Continuer la lecture de Le combat d’une enfant pour se reconstruire

De la capoeira pour l’éducation à la paix

La capoeira vient d’être lancée dans un des centres Children’s Voice à Goma en République Démocratique du Congo dans le but de renforcer l’éducation à la paix aux enfants et jeunes et de réduire la violence en milieu scolaire. Continuer la lecture de De la capoeira pour l’éducation à la paix

Enfants dans les mines en RDC

Elle pleure… mais pourquoi donc ? ! La petite Mado, à peine 10 ans, m’attristait non seulement par son histoire mais aussi par son piteux état dans cette carrière minière située sur la montagne de Nyange, dans la zone de Rubaya, à l’est de la RDC. Continuer la lecture de Enfants dans les mines en RDC

Réhabilitation du Centre d’accueil de Kibati

Le centre de Children’s Voice à Kibati est situé dans le territoire de Nyiragongo, à 18 km de la ville de Goma. Il a commencé en 2012 par un accueil de 350 enfants hors système scolaire dont des enfants de la rue que nous avons réinséré dans des familles. Continuer la lecture de Réhabilitation du Centre d’accueil de Kibati