Réunion du club d'enfants de Shabunda

Participation des enfants

Dans chacun de ses centres d’accueil, Children’s Voice a installé une structure de participation des enfants dans la prise de décisions. Les enfants élisent leur propre gouvernement qui prend des initiatives et les représente auprès des adultes. Ces comités d’enfants sont bien structurés et se réunissent régulièrement. Nous aidons aussi les enfants à s’organiser et à se documenter dans les Clubs d’enfants/Ushindi, les Comités scolaires d’enfants, les Clubs génération nouvelle et, depuis 2012, Les Amis du roi Mathias Ier, en référence au Dr Janusz Korczak, le grand précurseur polonais de la Convention internationale des droits de l’enfant.

En 2015-2016 on peut ajouter à ce chapître, parce qu’il est fondé sur la mobilisation réciproque d’élèves solidaires qui correspondent entre eux par mail, le projet pédagogique de CORRESPONDANCE SCOLAIRE (voir comptes rendus) développé avec Florence Freu et ses collègues enseignants en France. Il implique cette année quatre classes de Virunga et à Bujovu et cinq classes dans trois écoles primaires et un lycée de la région parisienne.

Structures de participation des enfants soutenues par Children’s Voice à Goma

LE CLUB DES ENFANTS SANS FRONTIÈRES (CESF)

Club des enfants sans frontières
Un club CESF à Goma

Children’s Voice reste convaincu qu’associer les enfants au processus de prise de décisions est un facteur clé de formation des futurs citoyens conscients et responsables.

Structure de participation des enfants et des adolescents dans la défense, la protection et la promotion de leurs droits, le Club d’enfants sans frontières réunit des enfants de toutes les couches et catégories sociales qui jouent un rôle de courroie de transmission entre enfants et acteurs communautaires et autorités, à différents niveaux. Faisant usage des approches « enfants pour enfants » et « enfants par enfants », les membres du CESF réalisent des plaidoyers visant le respect et l’application des droits de l’enfant, des séances de sensibilisation et mobilisation communautaire, des conférences-débats, des journées de réflexion, des activités culturelles, ludiques et récréatives, des activités de promotion de la protection de l’environnement et conservation de la nature, etc.

En partenariat avec d’autres structures de participation des enfants à l’instar du Parlement d’enfants et des Clubs d’écoute pour enfants (structures qui bénéficient aussi de l’appui technique de Children’s Voice), le CESF concourt à la réalisation des droits de l’enfant avec comme cheval de bataille l’application de la Convention relative aux droits de l’enfant (CDE) et de la loi portant protection de l’enfant.

 ***

 

CLUBS D’ENFANTS/USHINDI

Club d'enfants du Comité Ushind
Club d’enfants membre du Comité Ushindi

Dans le cadre du projet Ushindi « Vaincre les violences basées sur le genre à l’est de la RDC », Children’s Voice a été sollicité, grâce à son expertise, pour les activités des clubs d’enfants dans les 9 zones de santé d’intervention du même projet. Avec comme priorité la redynamisation de ces structures de participation des enfants, Children’s Voice appui et accompagnent les clubs d’enfants dans la réalisation de leurs activités, et ce, à travers ses superviseurs de terrain et le personnel de mobilisation sociale commis dans les zones d’intervention.

Les enfants réalisent ainsi des forums de discussion, des focus groups, des sensibilisations, des plaidoyers, notamment à travers le théâtre pour le développement (TPD), participent aux émissions radiophoniques et produisent des micros-baladeurs. Grâce à un appui en mini-fonds d’investissement, ils développent de petites activités génératrices de revenus, apprennent à gérer et entretiennent une caisse de solidarité. (Lire la partie consacrée au projet Ushindi).

 ***

 

COMITÉS SCOLAIRES D’ENFANTS

Assemblée générale des écoliers de CV
Assemblée générale des écoliers de CV, le 25/02/2011

Dans chaque centre Children’s Voice a été installée une structure de participation des enfants dans la prise de décisions, et ce, afin d’amener les enfants à s’approprier les différentes mesures prises et à mieux canaliser les doléances et plaintes des enfants bénéficiaires de nos différents programmes. Ces comités d’enfants sont bien structurés et se réunissent en plénière avec différentes classes (dites « niveaux ») du centre. Les recommandations dégagées sont transmises au conseil de gestion du même centre.

Dans le centre Virunga, le comité scolaire d’enfants a même proposé un règlement d’ordre intérieur (ROI) pour cette année scolaire 2012-2013 après l’avoir soumis à l’amendement des chefs de classes et leurs adjoints.

***

 

CLUBS GÉNÉRATION NOUVELLE

Clubs Génération nouvelle à Kitchanga
Formation GN à Kitchanga, mai 2012

« Un nouveau regard de la jeunesse sur les droits humains, la justice et le genre »

Participants et les formateurs à l’issue de la     formation des Clubs « Génération Nouvelle », à Kitchanga. Mai 2012. Appuyé par le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et lancé depuis avril 2012, le projet « Génération Nouvelle » a comme but principal de donner un appui aux enfants et jeunes pour un nouveau regard sur la justice et les droits des citoyens, ainsi que d’impliquer et renforcer les capacités de la communauté par des mécanismes d’autonomisation des enfants et jeunes comme agents de changement de comportement, au sein de leurs écoles et communauté.

À travers des clubs de jeunes dits « Clubs Génération Nouvelle », la jeunesse participe dans la sensibilisation pour le changement de comportement, vulgarise les instruments juridiques nationaux et internationaux des droits humains, facilite l’accès des victimes à la justice et encourage les actions de dénonciation et de répression des violences sexuelles et basées sur le genre.Ces enfants et jeunes membres des 30 clubs au total, formés et bien outillés, vulgarisent des messages à travers différents canaux de communication. Des tables rondes, des forums de discussion, des visites des lieux carcéraux et d’instances judiciaires, des sketchs, des poèmes, des sensibilisations de masse, des émissions radiophoniques, des reportages et des interviews sont réalisés par ces enfants.

Grâce au partenariat développé avec les différentes confessions religieuses localement présentes et souvent détentrices d’écoles dans le milieu, des messages de sensibilisation sont diffusés dans les communautés de base, les églises et les mosquées, afin de couvrir de manière efficace le plus grand nombre des membres de la communauté. « Génération Nouvelle » est un projet pilote qui devra se répandre sur toute la région des grands lacs africains.

***

 

LES AMIS DU ROI MATHIAS Ier

Témoins et victimes d’injustices dans une région à conflits, les enfants s’expriment, dénoncent et plaident à travers le théâtre !

Spectacle du roi Mathias Ier de Janusz Korczak à Goma
Le spectacle du roi Mathias à Goma

Face au climat de traumatisme et de fréquente frustration issu de la situation de guerres et de conflits armés, le projet international Mathias 2012 est venu appuyer les efforts que fournit Children’s Voice dans l’encadrement, le divertissement et la détraumatisation des orphelins et enfants vulnérables (OEV), à travers un programme de théâtre que viennent de réaliser de jeunes enfants et adolescents des centres Virunga et Bujovu.

Un grand spectacle de théâtre a couronné les six premiers mois de réalisation des activités du projet MATHIAS 2012 à Goma, dont le succès en a fait un programme renouvelable [lire la suite].

 ***

Publié par

Children's Voice

Children’s Voice est une ONG de protection de l’enfance créée en 2002 par des femmes de la société civile de Goma en réaction aux atrocités qui se multiplaient contre les enfants. Aujourd’hui, avec 60 collaborateurs et 30 bénévoles, l’équipe de CV vient en aide à des milliers d’enfants et de femmes victimes de la guerre et des conflits armés. Située à Goma, au Nord-Kivu, dans la région des Grands Lacs.

Commentaire