Atelier sur l'esclavage

Combattons l’esclavage sous toutes ses formes

Le mercredi 28 août 2013, nous avons organisé un atelier sur l’intégration de l’approche de lutte contre les formes modernes d’esclavage réalisé grâce à l’appui de Free the Slaves, à travers l’ONG CREDDHO (Centre de recherche sur l’environnement, la démocratie et les droits de l’homme).

Alors que l’esclavage a été officiellement aboli au 19e siècle et son interdiction formellement acquise au début du 20e siècle, cette pratique odieuse a survécu malheureusement sous des formes contemporaines aussi cruelles et inhumaines les unes que les autres. Parmi les formes les plus courantes en RDC, particulièrement dans la province du Nord-Kivu, nous pouvons citer : le travail forcé, la prostitution forcée à travers des « maisons de tolérance » et l’esclavage sexuel, les pires formes de travail faites aux enfants dont le travail des enfants dans les mines ou encore leur utilisation comme domestiques, la servitude pour dette, le mariage forcé, l’utilisation des enfants dans les forces et les groupes armés, le péonage et autres.

Photo de groupe de l'atelier sur l'esclavage
Participants de l’atelier sur l’esclavage le 13/08/2013

À travers ses différents programmes, Children’s Voice rencontre ces formes modernes d’esclavage et soutient la communauté pour les éradiquer. Cependant, cet appui s’est avéré déficitaire d’une politique et des stratégies adaptées pour une communication efficace de changement de comportement. D’où toute la nécessité de la tenue de cet atelier à l’issue duquel les résultats suivants ont été atteints :

  • 45 agents de Children’s Voice dont les membres de la coordination, les superviseurs de programmes, les encadreurs d’enfants et les officiers de terrain ont eu des capacités renforcées sur les formes modernes d’esclavage et sont outillés et informés sur les différents instruments juridiques qui combattent ces pratiques ;
  • À travers les officiers de terrain, 17 agents de terrain affectés dans 13 zones de santé reparties dans 4 provinces de l’est de la RDC sont suffisamment informés et conscientisés sur les formes modernes d’esclavage et s’assurent de la prise en compte de l’approche dans toutes les activités mises en œuvre ;
  • Children’s Voice est doté d’une politique interne et d’un plan d’action sectoriel en matières de lutte contre les formes modernes d’esclavage, avec des stratégies adaptées et des messages clés formulés selon les différentes cibles.
Atelier sur l'esclavage
Dans la salle Janusz Korczak de CV à Goma le 28 août 2013

À travers une approche essentiellement participative, les participants ont pris part aux exposés et aux travaux en carrefours dont les résultats étaient mis en commun, discutés, enrichis et amendés, grâce à la facilitation principale de M. Jeannot KASSA, l’appui de Mme Christine MUSAIDIZI, Directrice de Children’s Voice, de Me Corneille SEMAKUBA, du CREDDHO, et enfin la supervision de M. Jack KAHORHA, Directeur national (RDC) de Free the Slaves.

Notons cependant que bien des défis restent à relever. Dans le plan d’action élaboré, les participants ont fixé entre autres comme actions clés à court et à moyen terme :

  1. La sensibilisation à haute couverture de toutes les couches et catégories sociales sur les mécanismes de prévention, de dénonciation et de répression des formes modernes d’esclavage ;
  2. L’implication des autorités et décideurs à tous les niveaux, des acteurs et leaders communautaires, des confessions religieuses, des mouvements associatifs […] dans la lutte.

Le tout, en vue de l’assainissement de tous les secteurs de l’activité humaine des formes d’esclavage contemporaine, dans les zones d’intervention de Children’s Voice, voire dans toute la région des Grands lacs africains.

Children’s Voice

Publié par

Jeannot Kassa

Jeannot Kassa a été un collaborateur actif de Children's Voice après avoir été dans sa jeunesse le président du parlement des enfants de Goma. Il a écrit de nombreux articles pour le site.

Commentaire